Logo Tout F1 2016
Gardez les yeux rivés sur la F1
Dernière minute
A l'issue des 58 tours sur l'Istanbul Park, c'est Valtteri Bottas qui  remporte l'épreuve. Le pilote Mercedes a su contenir Max Verstappen. Red Bull repart...
Nouvelle pole position pour Max Verstappen en Hollande. L'enfant du pays réalise un tour incroyable sur le circuit de Zandvoort. Seulement 38 millièmes entre le...
La seconde course sprint de la saison s'est disputée sur le circuit de Monza en Italie. Valtteri Bottas, vainqueur de l'épreuve, devra laisser sa pole...
Max Verstappen offre à la marée orange une belle victoire. A Zandvoort, le hollandais récupère la tête du championnat pour trois petits points. Sur le...

F1 2015 Direct Live

GP GRANDE-BRETAGNE - Qualif

Nouveau format ce week-end à Silverstone ! Les qualifications ont lieu à 19h !
FRANCE • Dimanche 20 juin 2021 • Suivez en direct le GP grâce à notre correspondant sur place !
Essais libres 1
Essais libres 2
Essais libres 3
Qualification
Course
16:05
Suivent ensuite Perez, Bottas, Sainz, Norris, Alonso, Leclerc, Ricciardo et Gasly. Le français n’a pas encore de chrono.

Leclerc se plaint. Il souffre avec les pneus avant de sa voiture.
16:03
Verstappen signe un bon chrono 1:30.325. Hamilton est deuxième !
15:59
Début de la Q3. Les pilotes s'élancent. Alonso a chaussé les mediums, Ricciardo également, Sainz, Gasly, Norris et Leclerc sont en tendres. 
15:53
Ocon est éliminé alors qu'Alonso passe. Vettel s'excuse. Il n' a pas été en mesure d'entrer en Q3. 
15:53
Les deux Mercedes se mettent en avant. Bottas devant Hamilton pour 53 millièmes. 

15:44
Il devance Perez pour 12 millièmes ! Autant dire que cette séance est très serrée. 
15:43
Hamilton réalise le meilleur temps
15:43
Perez est devant Verstappen et Sainz
15:39
Russell est le seul à être en soft
15:37
Les gommes Mediums sont à l'honneur pour le moment
15:29
L'allemand a tapé le mur. 
15:28
Drapeau rouge à nouveau. Schumacher était 14e. 
15:26
deuxième tentative pour les pilotes. Verstappen est en tête de la Q1 devant Hamilton et Perez. 
15:19
Le chrono de Gasly est bon mais la hierarchie reprend ses droits avec Verstappen en tête devant Perez, Bottas et Hamilton
15:14
Les pilotes reprennent la piste. 13 minutes dans cette séance
15:10
L'aileron arrière de l'Alpha Tauri est bien endommagé
15:08
C'est Tsunoda qui a fait une sortie de piste 

15:08
Le drapeau rouge est en piste sur le circuit français
15:08
?
16:32
Verstappen l'emporte en France devant Verstappen et Hamilton
16:28
Verstappen est passé ! 
16:26
Moins d'une seconde entre les deux ! 
16:25
Trois tours. Hamilton détient moins de 2 secondes sur Verstappen. 
16:20
Les pneus de Bottas sont finis. 
16:15
Il reste 10 tours. La victoire est à la portée des mains de Verstappen.
16:11
La fin de course va être compliquée pour Mercedes. 
16:02
Verstappen est à l'attaque
15:56
Arrêt pour Verstappen ! 
15:55
Norris ne s'arrête plus. Il passe aussi Sainz. 
15:52
Norris continue et passe Leclerc !
15:52
Magnifique dépassement de Norris sur Gasly.
15:51
TOP 10  Verstappen – Hamilton – Bottas – Perez – Vettel – Stroll – Ricciardo – Ricciardo – Sainz – Leclerc – Gasly
15:43
Perez rentre au stand au tour 25
15:36
TOP 10 Perez – Verstappen – Hamilton – Bottas – Norris – Vettel – Stroll – Ocon – Giovinazzi – Raikkonen
15:35
Hamilton ressort derrière Verstappen ! C'était serré !
15:34
Hamilton au stand à son tour !
15:34
Il ressort devant Bottas
15:33
Verstappen dans les box !
15:32
Sainz et Gasly aussi !
15:32
Bottas entre dans la voie des stands
15:25
Vettel trouve lui aussi l'ouverture sur Alonso et entre dans le top 10
15:24
Sainz se plaint de dégradation
15:21
Norris également
15:21
Ricciardo a trouvé l'ouverture sur Alonso
15:20
Il détient deux secondes d'avance sur Verstappen
15:19
Hamilton se plaint de graining à l'avant
15:10
Petite erreur pour Schumacher qui se retrouve en dernière position
15:04
Bon départ des leaders mais Verstappen part à la faute et perd la tête de la course
14:55
Les pilotes se sont mis en grille. Durant leur tour de mise en grille, Sainz a fait une petite erreur, sans conséquence. Rappelons que ce matin, il a plu, depuis la piste s'est asséchée mais il se peut que les vibreurs soient encore humides. Le ciel est toujours menaçant, même si le soleil a l'air de revenir au dessus du circuit français.

Vendredi 06 septembre 2013 12h01 | Sabrina Beaudoin

Dimanche 08 Septembre 2013 : GP D'Italie

Dimanche 08 Septembre 2013 : GP D'Italie
Le F1 circus sera à Monza pour la douzième et ultime manche européenne de la saison. Après une course mythique à Spa où Sebastian Vettel a su se montrer le plus rapide devant Fernando Alonso et Lewis Hamilton, qui pourra sortir son épingle du jeu et remporter la course en Italie ? Réponse dimanche!


En Belgique, les pilotes ont repris le chemin de « l’école », la reprise après un mois de vacances bien mérité. Une course impressionnante avec un Sebastian Vettel intouchable ! Après une séance qualificative bouleversée par la pluie, l’allemand n’a pas été en mesure de s’offrir la pole position. C’est Lewis Hamilton qui s’est montré le plus audicieux dans ses conditions aléatoires. Mais le britannique n’a pas réussi à contenir Sebastian Vettel au premier tour. Une fois sur sa lancée, le triple champion du monde était tout simplement imbattable. Fernando Alonso, qui a terminé deuxième en course, a trouvé la performance nécessaire sur sa voiture pour passer plusieurs pilotes au départ, dont Lewis Hamilton. Le détenteur de la pole position a dû au final se contenter de la troisième marche du podium.

Souvenirs, Souvenirs

L’année dernière souvenez-vous, Lewis Hamilton a remporté sa première course de F1 de la saison à Monza. C’était sans aucun doute l’une des plus belles victoires de la carrière du britannique. Sur le circuit mythique, Hamilton a été intouchable du départ à l’arrivée. Dès l’extinction des feux, le pilote Mclaren a pris un très bel envol et n’a jamais laissé filer sa première place au classement. C’était aussi l’occasion de découvrir le talent d’un jeune pilote. Sergio Perez qui a contre toute attente su monter sur la deuxième marche du podium. Sur la troisième marche, pour le plus grand plaisir des tifosi, Fernando Alonso.

Petit point sur le tracé

Le Grand Prix d’Italie, qui se déroule à « l’Autodromo Nazionale di Monza» sera le deuxième circuit consécutif où la puissance sera reine.
Monza est une course marquante pour Sebastian Vettel : le jeune Allemand y est devenu le plus jeune vainqueur de Grand Prix de l’histoire, près d’un an après avoir remporté la manche de l’édition 2008. Il était alors âgé de 21 ans et 73jours. Fernando Alonso est second, avec un succès décroché à l’âge de 22 ans et26 jours sur le Hungaroring, en 2003.

Environ 75% du tour de Monza est négocié en pleine charge d’accélération, mais il y a de grosses zones de freinage, plaçant de lourdes requêtes sur les freins. A l’approche de la première chicane, les F1 passent de 340 km/h à 80 km/h en seulement 150 mètres !
En plus des lignes droites, le tracé compte plusieurs courbes très rapides. Les pilotes subissent 3.7g dans la Parabolique. Une énergie qui  traverse également les pneus. Les trois zones où les pneus travaillent le plus à Monza sont la première chicane (qui se caractérise par un gros freinage), la Chicane Ascari (avec de rapides changements de direction) et la célèbre Parabolique (un long virage en ouverture générant de grosses forces latérales).

Autodromo di Monza : trois sections en détail

Ligne droite des stands
La ligne droite des stands est une des quatre portions du circuit parcourues à pleine charge. Les vitesses atteintes sur cette ligne droite étant les plus élevées de la saison, il est indispensable d’utiliser les rapports de boîte les plus longs. Le RS27 fonctionne ainsi sur la totalité de sa plage de régimes. Par conséquent, les chutes de régime lors des changements de rapports sont assez importantes ; cela signifie que l’ensemble de la courbe de puissance est mis à l’épreuve, et pas seulement les plus hauts régimes comme on pourrait le penser.
Le grand défi de cette ligne droite consiste à atteindre le limiteur au bon moment. En l’atteignant trop tôt, le pilote est une proie facile pour ses poursuivants. En y parvenant trop tard, la conséquence est la même puisque la vitesse est insuffisante au bout de la ligne droite. Tout ceci est bien moins évident qu’il n’y parait. La moindre erreur dans la sélection des rapports devient critique, d’autant qu’elle se reproduit quatre fois par tour, lors de chaque période de pleine charge…

Variante della Roggia
Bien que les lignes droites de Monza soient souvent au cœur des discussions, les chicanes demandent également une attention toute particulière. Les deux premières se traduisent par de gros freinages, de 300 à moins de 80 km/h, avant d’accélérer de nouveau au-delà de 300 km/h. Les pilotes tentent toujours de couper les chicanes pour raccourcir la distance. Mais en faisant cela, ils ont tendance à passer par dessus les vibreurs. Cela peut faire décoller la voiture, ne serait-ce qu’une fraction de seconde. Le train arrière est alors déchargé et le moteur grimpe brutalement au rupteur. Les ingénieurs jouent également avec les réglages d’overrun pour améliorer la stabilité de l’arrière en phase de freinage. Ce travail est d’autant plus important que les appuis aérodynamiques sont les plus faibles de la saison. En réalité, les chicanes et leurs vibreurs, qui sont franchis en moins de deux secondes, sont généralement responsables des plus grandes pertes de temps si la monoplace est mal réglée.

La Parabolica
Négociée sur le quatrième rapport à près de 180 km/h, la Parabolica est certainement la courbe la plus compliquée du circuit. Le V8 doit délivrer un niveau de couple constant tout au long du rayon, un peu comme dans le dernier virage de Budapest, mais à une vitesse bien plus élevée ! Il s’agit d’une situation relativement inhabituelle et délicate pour un moteur de F1, dans la mesure où la plupart des virages consistent à pointer vers la corde avant d’accélérer.
Les motoristes de Renault devront s’assurer que le RS27 produit exactement le niveau de couple désiré par le pilote jusqu’à la sortie du virage. Il ne peut y avoir de changement soudain, car cela aurait pour effet de déstabiliser la monoplace et de pénaliser le chrono. De même, le pilote doit être très précis avec la pédale de droite, en l’enfonçant au bon niveau pour conserver une voiture stable tout au long de la courbe.


Petit point météo


Quel est le temps prévu à Monza ce week-end ? Du soleil et la chaleur jusqu’à dimanche ! Oui, après une épreuve belge sous le signe de la fraicheur et d’un peu de pluie, les pilotes devraient pouvoir profiter du soleil et de la chaleur ce week-end en Italie. Vendredi sera la journée la plus chaude. Et les pilotes devront se préparer à l’éventualité d’un orage. En effet, même si les risques pour une averse samedi se sont estompés, le doute plane encore sur dimanche. Il se peut que la course se déroule sous la pluie. En effet, on attend un orage sur les coups de 12h ! Mais en Italie, le temps peut vite changer… En tous cas, une course sous la pluie, au temple de la vitesse risque d’être… dangereuse !


Pour tout savoir du GP d’Italie rendez-vous sur le live de Tout-F1


Vendredi 06

Essais libres 1 : 10:00 – 11:30
Essais libres 2 : 14:00 - 15:30

Samedi 07

Essais libres 3 : 11:00 – 12:00
Qualifications : 14:00

Dimanche 08
Course : 14:00
24
Oct

Prochain Grand Prix F1 2021

  ÉTATS-UNIS
  Austin
Départ dans
10
Oct

Dernier Grand Prix F1 2021

  JAPON
  Suzuka
 Pôle :
Victoire :
 
 

F1 2021 : Dernières actualités

Dimanche 10 octobre 2021 15h35
Dimanche 26 septembre 2021 16h14
Dimanche 12 septembre 2021 19h18
Dimanche 12 septembre 2021 19h09
Vendredi 10 septembre 2021 21h57
Dimanche 01 août 2021 17h52
Dimanche 04 juillet 2021 18h08
Dimanche 27 juin 2021 16h27
Samedi 26 juin 2021 16h11
x