Logo Tout F1 2016
Gardez les yeux rivés sur la F1
Dernière minute
Max Verstappen s'empare de la victoire au Brésil après une course étonnante. Le pilote Red Bull a dominé dès le départ. Il s'installe ainsi à...
Le monégasque Charles Leclerc sera rétrogradé de 10 places sur la grille du Grand Prix du Brésil.  L'équipe n'a pas eu d'autres choix que d'opter pour...
Le français Pierre Gasly a été confirmé chez Toro Rosso pour l'année 2020 aux côtés de Daniil Kvyat. Gasly, qui avait été promu chez Red...
Grâce à une bonne stratégie et une voiture performante, Lewis Hamilton a décroché la victoire au Mexique. Il devance Sebastian Vettel et Valtteri Bottas. Cette...

F1 2015 Direct Live

GP BRÉSIL - Qualif

Verstappen en pole position du Grand Prix du Brésil
BELGIQUE • Dimanche 01 sep 2019 • Suivez en direct le GP grâce à notre correspondant sur place !
Essais libres 1
Essais libres 2
Essais libres 3
Qualification
Course
12:35
Stroll, Ricciardo, Perez et Sainz complètent le top 10
12:34
Les deux Mercedes de Bottas et Hamilton sont 5e et 6e. Les deux pilotes n'ont utilisé que des pneus medium. 
12:33
Suivent les deux Red Bull de Verstappen et Albon
12:33
Ferrari termine la première séance d'essais libres en tête, Vettel devant Leclerc
12:15
Hamilton commet quelques erreurs. Il roule avec le nouveau moteur sur la Mercedes. Il ne semble pas très concentré.
12:15
Durant la séance, la Racing Point a perdu un morceau de la carrosserie mal accroché. Les spectateurs ont pu voir la mécanique. 
12:13
TOP 10 : Vettel - Leclerc - Verstappen - Albon - Bottas - Hamilton - Stroll - Ricciardo - Perez - Sainz - 
12:07
Les Ferrari avec les pneus neufs s'emparent de la tête
11:57
Verstappen est en tête devant Ricciardo
16:31
TOP 10  : Leclerc - Vettel - Bottas - Hamilton - Perez - Verstappen - Raikkonen - Stroll - Ricciardo - Albon
16:30
A deux minutes de la fin, avec la sortie de Perez, les commissaires ont déployé le drapeau rouge
16:28
Perez avait fait une bonne session en se plaçant en 5e position. 
16:27
C'est fini pour Perez et son moteur du vendredi. Il s'est arrêté à Rivage au virage 8. 
16:26
Les Ferrari n'ont pas été détronées. Leclerc termine en tête devant Vettel. Les deux pilotes étaient en soft. 12 tours pour le run de Leclerc et 15 tours pour Vettel
15:40
Leclerc fait mieux !
15:37
Vettel signe le meilleur temps en soft
15:35
Bottas Vettel et Perez ressortent en Soft. C'est la première fois pour Bottas. 
15:31
Problème moteur pour Verstappen. Il utilise le moteur des essais mais il a déjà perdu un moteur du vendredi. 
15:27
Les Ferrari ont réalisé de bons chronos d'entrée de jeu avec le meilleur temps de Leclerc. Rapidement, Bottas, puis Hamilton, puis Verstappen, se sont intercalés entre les deux pilotes de la Scuderia. 
16:17
Vettel signe le second chrono après une erreur
16:14
Pole position pour Charles Leclerc !
16:09
deuxième tentative. tous les pilotes sont en piste
16:03
Raikkonen est le premier à déclencher son chrono
16:02
Début de la Q3. Les Ferrari sont favoris.
15:59
Les éliminés : Grosjean - Norris - Stroll - Albon et Giovinazzi. 
15:57
Q2 TOP 10 Leclerc - Vettel - Hamilton - Bottas - Ricciardo - Verstappen - Raikkonen - Hulkenberg - Perez - Magnussen
15:52
Albon ne ressort pas. De toute façon, il a déjà une pénalité pour changement de moteur.
15:43
Les deux Ferrari se hissent en haut de la feuille des temps devant Hamilton
15:43
Hamilton reprend la tête avec un tour bouclé en 1:43.592.
15:42
Raikkonen réalise un premier chrono de 1:44.140
15:40
Les pilotes sont tous sortis avec les pneus soft
15:40
Finalement, c'est Raikkonen qui déclenche le chrono en premier
15:38
Pour rappel, il fait très beau sur le circuit belge. Près de 42°C en piste et près de 30°C dans l'air !
15:38
Albon a été le premier à prendre la piste 
15:32
Les éliminés sont Gasly, Sainz, Kvyat, Russell et Kubica
15:32
Q1 : TOP 10 Leclerc - Vettel - Verstappen - Bottas - Hamilton - Albon - Ricciardo - Giovinazzi - Grosjean - Perez 
15:31
La Q1 se termine sur ce drapeau rouge. 
15:29
Après Kubica, c'est GIovinazzi qui a un souci moteur et un souci de feu ! 
15:27
Drapeau rouge !
15:25
Moins de 3 minutes, tous les pilotes prennent la piste excepté Ferrari
15:22
Les deux Ferrari à l'avant, avantage Leclerc
15:19
Hamilton se plaint de quelques vibrations. 
15:18
Il reste une bonne douzaine de minutes dans cette séance
15:17
La pitlane ouverte, les pilotes ressortent
15:10
C'est le deuxième moteur Mercedes en Spec 3 qui crame en deux jours... 
15:08
La voiture de Kubica s'enflamme. Le moteur Mercedes a lâché. La session est placée sous drapeau rouge. 
15:03
Notons que Raikkonen a bel et bien pris la piste aujourd'hui malgré sa blessure, il participera donc au GP.
14:58
Hamilton devrait être prêt à temps pour les essais qualificatifs
14:53
Les qualifications vont débuter sur le circuit de SPA. Contre toute attente, Hamilton a commis une erreur en FP3 et a tapé le mur. Sa voiture sera-t-elle prête à temps pour la qualification?
16:40
TOP 10 Leclerc - Hamilton - Bottas - Vettel - Albon - Perez - Kvyat - Hulkenberg - Gasly - Stroll. 
16:38
Charles Leclerc remporte la course devant Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. 
16:38
La fin de la course est marquée par l'accident de l'Alfa Romeo de Giovinazzi
16:28
Leclerc se dirige vers sa première victoire en F1. S'il ne commet pas d'erreur, aucun de ses rivaux ne pourra l'atteindre. 
16:20
Il reste 10 tours
16:14
Hamilton passe et cherche à attraper Leclerc
16:14
Vettel défend bien la victoire de Leclerc
16:11
Vettel fait le "bouclier" entre Leclerc et Hamilton
16:06
Les fans n'ont pas pu voir un beau dépassement entre Vettel et Leclerc puisque la Scuderia a demandé à Vettel de laisser passer Leclerc. 
16:05
Vettel va laisser passer Leclerc
16:01
Top 10 : Vettel - Leclerc - Hamilton  - Bottas - Norris - Kvyat - Giovinazzi - Ricciardo - Perez - Grosjean. 
15:58
Il a perdu du temps sur Leclerc du coup
15:58
L'arrêt d'Hamilton était un peu long
15:57
Hamilton rentre dans les stands à son tour. 
15:56
Il ressort derrière Vettel. 
15:55
Leclerc rentre au stand au 20e tour. 
15:52
Norris rentre au stand il était 5e
15:51
Au 19e tour, les spectateurs applaudissent Anthoine Hubert, qui portait le numéro 19. 
15:50
Vettel est très rapide avec ses gommes mediums
15:47
Grosjean rentre au stand
15:47
Vettel est le plus rapide dans le troisième secteur
15:46
Leclerc n'est pas rentrer. 
15:46
Hamilton également devrait rentrer. 
15:46
Leclerc doit cravacher. 
15:45
Perez également dans les stands. 
15:44
On se prépare chez Ferrari, c'est Vettel qui rentre
15:43
Stroll rentre au stand
15:41
Gasly est le premier du top 10 à s'arrêter
15:34
Perez passe Magnussen
15:34
Leclerc commet quelques erreurs... 
15:33
TOP 10 : Leclerc - Vettel - Hamilton - Bottas - Norris - Grosjean - Magnussen - Perez - Gasly - Stroll
15:29
Perez met la pression sur Magnussen.
15:26
Leclerc est très rapide. 
15:25
Bottas met la pression sur Hamilton
15:25
Leclerc prend l'avantage. 
15:25
Blocage de roues pour Vettel qui perd du terrain
15:24
Nouveau départ 
15:21
C'est termine pour Sainz
15:21
Ricciardo, Raikkonen et Sainz ont réalisé un premier arrêt suite aux incidents. 
15:20
Raikkonen est entré à deux reprises dans les stands
15:20
On note aussi l'incident avec Ricciardo, tapé à l'arrière droit, c'est l'avant gauche de sa monoplace qui se lève !
15:19
Verstappen abandonne devant ses nombreux fans. 
15:16
SC : TOP 10 : Leclerc - Vettel - Hamilton - Bottas - Norris - Grosjean - Magnussen - Perez - Gasly - Stroll. 
15:14
Verstappen termine sa course dans le mur de pneumatiques. 
15:14
Vettel reprend sa position. 
15:14
Bon départ pour Leclerc qui bloque Vettel, Hamilton en profite
15:13
Accrochage avec Raikkonen
15:12
L'an dernier, c'est Sebastian Vettel qui s'était imposé ici. 
15:11
Les fans de Max Verstappen sont de nouveau présents sur le circuit de Spa Francorchamps
15:11
Les pilotes effectuent leur tour de formation
14:53
Une minute de silence pour Anthoine Hubert décédé hier sur le circuit de Spa Francorchamps
14:38
Grille de départ après les diverses pénalités : 
Leclerc - Vettel - Hamilton - Bottas - Verstappen - Raikkonen - Perez - Magnussen - Grosjean - Ricciardo - Norris - Hulkenberg - Gasly - Russell - Sainz - Stroll - Albon - Giovinazzi - Kvyat. Kubica s'élancera depuis la pit lane.  
 

Vendredi 28 juin 2013 14h12 | Sabrina Beaudoin

Dimanche 30 juin 2013 : GP de Silverstone

Dimanche 30 juin 2013 : GP de Silverstone
Le F1 circus sera à Silverstone pour la huitième manche de la saison trois semaines après le GP du Canada. A Montréal, Sebastian Vettel a su se montrer le plus rapide. Il a réussi enfin à poser son empreinte sur le circuit mythique canadien. Après la victoire sans erreur de Sebastian Vettel, la deuxième position de Fernando Alonso et un très performant Lewis Hamilton sur la troisième marche du podium, qui pourra sortir son épingle du jeu et remportera la course à Silverstone ? Réponse dimanche!



Montréal, c'’était l'une des courses qui manquait au tableau de chasse de Sebastian Vettel. Désormais, le triple champion du monde inscrit enfin son nom au palmarès du circuit Gilles Villeneuve. Il prend sa revanche. En 2011, il aurait pu remporter la course ici mais le sort en a voulu autrement à cause d'une petite erreur de sa part. Il y a trois semaines, il était imbattable ! Derrière, Fernando Alonso sauve les meubles en montant sur la deuxième marche du podium. Lewis Hamilton ne démérite pas. Il a essayé de contenir Alonso jusque dans les derniers tours. En vain. Il monte toutefois sur la troisième marche du podium.


Souvenirs, Souvenirs

L’année dernière souvenez-vous, c’était sous le soleil que la course s’était déroulée. Mark Webber décroche sa deuxième victoire de la saison. Il avait dominé Fernando Alonso et Sebastian Vettel.


Petit point sur le tracé

Tandis que les vitesses élevées et les importants niveaux d’énergie latérale sont les caractéristiques principales de Silverstone, il y a des portions plus lentes et plus techniques du circuit qui ont été modifiées ces dernières années. Ces zones d’accélération combinée sont particulièrement importantes. Lorsque le pilote tourne et accélère en même temps en sortie de virage, le travail des pneus est particulièrement important ici. De nombreuses portions d’asphalte de Silverstone sont neuves et donc moins bosselées et abrasives que dans les sections plus anciennes. L’abrasivité augmente l’adhérence, mais ajoute également de l’usure et de la dégradation. L’an dernier, différentes stratégies furent utilisées après des qualifications sur le mouillé. Les pilotes pouvaient partir avec le composé slick de leur choix. Mark Webber (Red Bull) a gagné depuis la seconde place de la grille, après être parti en tendres et avoir complété deux relais en durs. La Ferrari de Fernando Alonso, en pole, est arrivée seconde après avoir fait le contraire, réalisant deux premiers relais en durs et finissant avec les tendres.
La stabilité à haute vitesse est particulièrement importante à Silverstone, avec des énergies au freinage très faibles. Les niveaux d’appuis sont moyens. Il s’agit d’un compromis entre une bonne adhérence aérodynamique pour négocier les virages rapides aussi vite que possible, et l’élimination de la traînée dans les lignes droites. L’accélération latérale sur les pneus est parmi les plus importantes de la saison, avec un point culminant à 5G. Cela signifie que la température à la surface des pneus peut dépasser les 110°C, au plus fort de la fenêtre de fonctionnement. Silverstone n’est pas l’un des circuits sur lesquels il est le plus facile de dépasser. Une bonne place sur la grille de départ est donc importante, tout comme la sélection d’une bonne stratégie pour gagner des places en piste. Le nouveau secteur intérieur après la courbe d’Abbey a été inauguré en 2011 pour permettre plus de dépassements.

Circuit de Silverstone : trois sections en détail
The Loop
Ce virage à gauche serré a été ajouté lors de la modification du tracé, inaugurée pour l’édition 2010 du Grand Prix de Grande-Bretagne. Il est précédé par un droite passé sur le second rapport à environ 110 km/h et dénommé Village. The Loop (« la boucle ») est le virage le plus lent du circuit. Egalement négocié en seconde, il force les pilotes à ralentir à 85-90 km/h pour passer cet endroit compliqué. Il est primordial de soigner sa sortie, car elle débouche sur Aintree, une courbe qui se passe à fond sur le sec, puis la ligne droite de Wellington. Pour les motoristes, délivrer le couple exactement souhaité par le pilote pour qu’il contrôle le patinage et utilise toute la motricité est la clé de ce point du circuit. L’an passé, Mark Webber avait été en mesure d’exploiter cette caractéristique à son maximum. Cela lui avait permis de se porter au niveau de Fernando Alonso dans la ligne droite de Wellington avant de prendre l’avantage par l’extérieur dans Brooklands. Une manœuvre décisive dans la victoire de l’Australien !
Copse
L’enchaînement constitué par Maggots et Becketts a fait couler beaucoup d’encre, mais Copse – une courbe à droite précédant ce complexe – est tout aussi impressionnante. Négocié à 265 km/h, il s’agit du deuxième virage le plus rapide après Maggots et surtout du dernier à être négocié pied au plancher. Les pilotes abordent Copse à environ 300 km/h, sur le septième rapport. Ils rétrogradent parfois en sixième pour l’entrée en aveugle, lèchent les freins pour maintenir la balance de la monoplace, et enfoncent aussitôt l’accélérateur à la sortie. Le temps entre le lever le pied et la reprise totale des gaz est de moins d’une seconde. Le challenge pour les ingénieurs de Renault est de permettre un moteur fluide, passant instantanément du ‘off’ au ‘on’.
Vale
Vale est le dernier gros ralentissement du tour, l’endroit où les pilotes cherchent à exploiter la zone de freinage pour aller chercher le dernier dixième en qualifications. Contrairement à The Loop, les pilotes arrivent à très haute vitesse, entre 275 et 280 km/h. En freinant tard, il est possible de bloquer les roues arrières et de rater l’entrée… et par conséquent la sortie. Les pilotes trainent encore cette erreur dans Club, le parabolique à droite qui précède la ligne droite des stands. En négociant parfaitement ce virage, on peut gagner un dixième. En le ratant, c’est une demi-seconde qui s’envole ! Les motoristes peuvent agir en programmant un bon niveau d’overrun pour stabiliser le train arrière au freinage. Si c’est trop peu, le pilote bloquera les roues arrière. Dans le cas inverse, il sera difficile de ralentir correctement la voiture et ce sont les roues avant qui menaceront de se bloquer.

Petit point météo

Quel est le temps prévu pour Silverstone ce week-end ? Le mauvais temps devrait être de mise… comme souvent en Angleterre ! Déjà la première journée est troublée par la pluie. Les pilotes doivent affronter des conditions très fraîches et très pluvieuses ! Il semble donc presque certain que la chaleur ne sera pas au rendez-vous ce week-end. Demain le temps devrait être aussi aléatoire. Dimanche, la météo pourra jouer des tours. Pour le moment, impossible de garantir une course sur le sec mais la pluie pourrait ne pas se mêler aux festivités… A voir !



Pour tout savoir du GP de Silverstone rendez-vous sur Tout-F1


Vendredi 28

Essais libres 1 : 11:00 – 12:30
Essais libres 2 : 15:00 - 16:30


Samedi 29

Essais libres 3 : 11:00 – 12:00
Qualifications : 14:00


Dimanche 30

Course : 14:00
01
Déc

Prochain Grand Prix F1 2019

  ABU DHABI
  Yas Marina
Départ dans
17
Nov

Dernier Grand Prix F1 2019

  BRÉSIL
  São Paulo
 Pôle :
Victoire :
 
 

F1 2019 : Dernières actualités

Mardi 12 novembre 2019 21h53
x