Logo Tout F1 2016
Gardez les yeux rivés sur la F1
Dernière minute
C'est une véritable fiction que la F1 nous a proposé à Abu Dhabi. Alors qu'il partait en pole position, Verstappen rate son départ et laisse...
Lewis Hamilton décroche la 103e pole position de sa carrière en Arabie Saoudite. L'équipe Mercedes s'installe en première ligne à Jeddah. Max Verstappen, qui termine...
Alors que le week-end semblait mal s'annoncer, Lewis Hamilton qui s'est souvenu des conseils de son père au début de sa carrière, n' a rien...
Max Verstappen, auteur d'un excellent départ, a dominé la course au Mexique. Le leader du championnat creuse l'écart sur Lewis Hamilton qui termine deuxième. Le...

F1 2015 Direct Live

GP GRANDE-BRETAGNE - Qualif

Nouveau format ce week-end à Silverstone ! Les qualifications ont lieu à 19h !
FRANCE • Dimanche 20 juin 2021 • Suivez en direct le GP grâce à notre correspondant sur place !
Essais libres 1
Essais libres 2
Essais libres 3
Qualification
Course
16:05
Suivent ensuite Perez, Bottas, Sainz, Norris, Alonso, Leclerc, Ricciardo et Gasly. Le français n’a pas encore de chrono.

Leclerc se plaint. Il souffre avec les pneus avant de sa voiture.
16:03
Verstappen signe un bon chrono 1:30.325. Hamilton est deuxième !
15:59
Début de la Q3. Les pilotes s'élancent. Alonso a chaussé les mediums, Ricciardo également, Sainz, Gasly, Norris et Leclerc sont en tendres. 
15:53
Ocon est éliminé alors qu'Alonso passe. Vettel s'excuse. Il n' a pas été en mesure d'entrer en Q3. 
15:53
Les deux Mercedes se mettent en avant. Bottas devant Hamilton pour 53 millièmes. 

15:44
Il devance Perez pour 12 millièmes ! Autant dire que cette séance est très serrée. 
15:43
Hamilton réalise le meilleur temps
15:43
Perez est devant Verstappen et Sainz
15:39
Russell est le seul à être en soft
15:37
Les gommes Mediums sont à l'honneur pour le moment
15:29
L'allemand a tapé le mur. 
15:28
Drapeau rouge à nouveau. Schumacher était 14e. 
15:26
deuxième tentative pour les pilotes. Verstappen est en tête de la Q1 devant Hamilton et Perez. 
15:19
Le chrono de Gasly est bon mais la hierarchie reprend ses droits avec Verstappen en tête devant Perez, Bottas et Hamilton
15:14
Les pilotes reprennent la piste. 13 minutes dans cette séance
15:10
L'aileron arrière de l'Alpha Tauri est bien endommagé
15:08
C'est Tsunoda qui a fait une sortie de piste 

15:08
Le drapeau rouge est en piste sur le circuit français
15:08
?
16:32
Verstappen l'emporte en France devant Verstappen et Hamilton
16:28
Verstappen est passé ! 
16:26
Moins d'une seconde entre les deux ! 
16:25
Trois tours. Hamilton détient moins de 2 secondes sur Verstappen. 
16:20
Les pneus de Bottas sont finis. 
16:15
Il reste 10 tours. La victoire est à la portée des mains de Verstappen.
16:11
La fin de course va être compliquée pour Mercedes. 
16:02
Verstappen est à l'attaque
15:56
Arrêt pour Verstappen ! 
15:55
Norris ne s'arrête plus. Il passe aussi Sainz. 
15:52
Norris continue et passe Leclerc !
15:52
Magnifique dépassement de Norris sur Gasly.
15:51
TOP 10  Verstappen – Hamilton – Bottas – Perez – Vettel – Stroll – Ricciardo – Ricciardo – Sainz – Leclerc – Gasly
15:43
Perez rentre au stand au tour 25
15:36
TOP 10 Perez – Verstappen – Hamilton – Bottas – Norris – Vettel – Stroll – Ocon – Giovinazzi – Raikkonen
15:35
Hamilton ressort derrière Verstappen ! C'était serré !
15:34
Hamilton au stand à son tour !
15:34
Il ressort devant Bottas
15:33
Verstappen dans les box !
15:32
Sainz et Gasly aussi !
15:32
Bottas entre dans la voie des stands
15:25
Vettel trouve lui aussi l'ouverture sur Alonso et entre dans le top 10
15:24
Sainz se plaint de dégradation
15:21
Norris également
15:21
Ricciardo a trouvé l'ouverture sur Alonso
15:20
Il détient deux secondes d'avance sur Verstappen
15:19
Hamilton se plaint de graining à l'avant
15:10
Petite erreur pour Schumacher qui se retrouve en dernière position
15:04
Bon départ des leaders mais Verstappen part à la faute et perd la tête de la course
14:55
Les pilotes se sont mis en grille. Durant leur tour de mise en grille, Sainz a fait une petite erreur, sans conséquence. Rappelons que ce matin, il a plu, depuis la piste s'est asséchée mais il se peut que les vibreurs soient encore humides. Le ciel est toujours menaçant, même si le soleil a l'air de revenir au dessus du circuit français.

Mercredi 20 août 2014 17h06 | Sabrina Beaudoin

Spa, un défi pour les pneus et le moteur

Spa, un défi pour les pneus et le moteur
La clé de la performance, à Spa, c’est de pouvoir diffuser dans les pneumatiques l’énergie colossale engendrée par la piste. Dans le Raidillon, par exemple, les moteurs tournent à plein régime et les voitures filent à plus de 300 km/h, tandis qu’une compression applique des forces respectives de 1 et 5 g en vertical et en latéral.

La structure et la bande de roulement du pneumatique subissent une contrainte rencontrée nulle par ailleurs durant la saison.

La gomme « Medium » offre la fenêtre de performance la plus réduite, capable du meilleur même en cas de basses températures, fréquemment rencontrées à Spa. La gomme « Soft » contraste avec un cadre d’usage plus important lorsque le thermomètre grimpe. La pluie n’est pas rare, mais elle a brillé par son absence lors des dernières 24 Heures de Spa, le mois dernier, et avait épargné l’édition 2013 du Grand Prix de Belgique.

Les faibles appuis affectent par ailleurs le freinage, car la diminution des forces verticales peut engendrer des blocages de roues, et donc des plats très handicapants sur les pneus.

L’an passé, Sebastian Vettel s’est imposé depuis la deuxième place sur la grille en bouclant deux relais en « Medium » avant de conclure avec les pneus « Durs » (nominés en 2013). Chez Lotus, Romain Grosjean a coupé la ligne d’arrivée en 8e position en n’ayant respecté qu’un seul et unique arrêt.

Rémi Taffin, directeur des activités piste Renault Sport F1 :
« Il est juste d’affirmer que le circuit de Spa-Francorchamps représente le défi le plus exigeant de la saison pour les groupes propulseurs. Le tracé comporte de longues phases de pleine charge, de grandes courbes négociées à haute vitesse, des freinages brutaux ainsi qu’un dénivelé important. Seule, n’importe laquelle de ces caractéristiques soumettrait déjà les nouveaux propulseurs à des contraintes élevées. Rassemblées sur une seule et même piste magnifique, longue de 7 kilomètres, elles ont de quoi donner du fil à retordre au plus chevronné des ingénieurs. Les choses sérieuses débutent véritablement avec la portion située entre l’épingle de La Source et le virage des Combes. Le pilote y accélèrera fortement et ne lèvera le pied que 25 secondes plus tard, une fois arrivé au freinage situé au sommet de la montée vers Les Combes. Il s’agit de la phase de pleine charge la plus longue du calendrier ; elle couvre une distance équivalente à 20 terrains de football ! Durant cette période d’accélération, le moteur à combustion interne sera poussé dans ses ultimes retranchements. Outre la longueur de la ligne droite, les changements d’altitude soumettront également les composants internes à des forces latérales et verticales importantes. Le point le plus élevé du tracé culmine à 600 m et la vitesse de rotation du turbocompresseur s’approchera de sa limite en dépassant les 100 000 tr/minute, soit près de 2 000 rotations par seconde ! Nous avons déjà couru en altitude cette saison – lors du Grand Prix d’Autriche – et pouvons donc nous permettre d’adopter une approche légèrement plus agressive. Par conséquent, les vitesses de rotation pourraient atteindre des niveaux encore plus élevés. Après le freinage des Combes, le pilote bascule dans le deuxième secteur du circuit, qui met l’accent sur l’ERS et la récupération d’énergie. Le MGU-H continuera de récolter de l’énergie dans les grandes courbes rapides comme Pouhon et Fagnes, avant d’alimenter le MGU-K et le moteur à combustion interne lors de la prochaine phase de pleine charge située à Blanchimont. La chicane de l’Arrêt de Bus représente la meilleure occasion de récupérer de l’énergie pour le MGU-K puisque le pilote y décélère fortement, passant de plus de 300 km/h à tout juste 75. Avec un tour aussi long, la consommation de carburant atteint sans surprise des niveaux importants. Dès lors, toutes les occasions de récolter de l’énergie se révèlent être de véritables aubaines afin de respecter la limite des 100 kg d’essence allouée pendant la course. Par ailleurs, il se peut également que nous surchargions le moteur à combustion interne, et ce dans le but d’augmenter la puissance électrique. La méthode consiste à injecter un peu plus de carburant que nécessaire dans le V6 pour produire plus de puissance dans son ensemble. Ceci permet aux deux génératrices électriques – le MGU-K et le MGU-H – de récupérer plus d’énergie et de recharger ainsi la batterie. Même si nous savons pertinemment que l’épreuve de Spa soumettra le groupe propulseur à un test majeur, nous connaissons parfaitement le circuit et avons minutieusement préparé ce rendez-vous. Nous nous rendrons en Belgique avec la ferme intention d’attaquer et de saisir la moindre occasion qui se présentera. »

Source : Renault Sport et Pirelli
20
Mars

Prochain Grand Prix F1 2022

  BAHREIN
  Sakhir
Départ dans
12
Déc

Dernier Grand Prix F1 2021

  ABU DHABI
  Yas Marina
 Pôle :
Victoire :
 Max Verstappen
Max Verstappen
 

F1 2022 : Dernières actualités

Samedi 04 décembre 2021 19h03
Dimanche 14 novembre 2021 19h58
Dimanche 24 octobre 2021 22h44
Dimanche 24 octobre 2021 00h04
Dimanche 10 octobre 2021 15h35
Dimanche 26 septembre 2021 16h14
Dimanche 12 septembre 2021 19h18
Dimanche 12 septembre 2021 19h09
Vendredi 10 septembre 2021 21h57
x